• Blog Stats

    • 196,906 hits
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 4 113 autres abonnés

  • Mieux Notés

  • Catégories

  • Page Facebook

  • Profil LinkedIn

  • Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Haricots rouges en daube « façon Bud Spencer »

Probablement grâce à son apparence physique typique du « bon vivant », Bud Spencer a fait son apparition dans les livres de cuisine avec la recette des haricots mythiques daubés qui portent son nom, un plat souvent présent dans ses films.  Vous avez déjà l’eau à la bouche?… Il est temps  qu’au lieu de les regarder, nous les préparions !!

Ingrédients:

– Haricots – Sel – Une tige de céleri – 1/2 oignon – Beurre – Deux cuillers de farine – Une feuille de laurier – 1/2 verre de vin blanc sec – Paprika hongrois ou piment.

Ajouter selon ses envies:
– Ail ou noix muscade – Bouts de leberwurst bavarois ou saucisse fraîche ou lardons fumés – Lard ou saindoux – Baies de genévrier

Exécution :

La veille, mettre à tremper dans de l’eau froide les haricots.

Le lendemain, les égoutter, puis les faire cuire dans une grande quantité d’eau salée avec une tige de céleri et le demi oignon (compter entre 90 et 120 minutes de cuisson + un bon DVD à regarder en attendant… 🙂). Les laisser refroidir dans leur eau de cuisson, (on peut les  cuire au soir pour le lendemain).

Dans une poêle large faire rissoler un peu de beurre avec 2 cuillerées rases de farine jusqu’à l’obtention d’une mousse… Comme pour le début d’une béchamel.

Ajouter une feuille de laurier et  un soupçon d’ail (facultatif celui-ci), ou de la noix muscade… selon le goût.
Puis y verser les haricots cuits et égouttés (réserver le bouillon !), les faire rissoler environ cinq minutes, en ajoutant un peu de leur bouillon.

Le jus fait gonfler la farine grillée et engendre une crème savoureuse. Il est extrêmement important de bien mélanger la préparation car elle tend à faire des grumeau !.
Un demi verre de bon vin blanc très sec ajouté à ce moment serait parfait.

Lorsque le jus est évaporé, le plat est prêt ! (encore meilleur dégusté à même la poêle….façon Bud)

Variantes :

Dans la phase initiale du roussissement, on peut ajouter quelques morceaux de bon leberwurst bavarois, ou plus simplement de la saucisse fraîche. Ou encore des lardons fumés… selon les goûts. Encore meilleur, pour ceux qui n’ont pas de problèmes de cholestérol, on peut  rissoler la farine avec le lard ou le saindoux et alors… SLURP!

Une belle pincée de paprika hongrois ou de peperoncino méridional complètent le tout si on aime les plats relevés. Sinon on peut ajouter un soupçon de baies de genévrier et de noix muscade pilés au mortier.

***Vous n’arrivez pas à reproduire les recettes telles que vous les avez savourées en Italie? Vous ratez systématiquement la cuisson de vos pâtes? Vous voulez surprendre vos amis avec un repas typiquement italien? Contactez-moi : http://atelierdecuisineitalienne.wordpress.com Un coach de cuisine italienne chez vous***

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :