• Blog Stats

    • 202,441 hits
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 4 111 autres abonnés

  • Mieux Notés

  • Catégories

  • Page Facebook

  • Profil LinkedIn

  • Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Quelle est l’influence de l’argent sur l’homme?

Money

L’humain a souvent besoin de montrer des signes extérieurs de richesse pour pouvoir pour se rassurer lui-même sur sa propre valeur. Parce que l’argent procure universellement une image de respectabilité et de crédibilité certains d’entre nous font de cette quête le but ultime de leur vie. En oubliant les valeurs humaines sur le chemin? Sans vouloir généraliser à l’extrême il faut avouer une impression générale que les personnes fortunées soient généralement sous l’effet d’une influence négative que le pouvoir et l’argent auraient sur elles (certains individus mentent, abusent de leur pouvoir, trichent impunément) et se rendre à l’évidence que, paradoxalement, les personnes qui pratiquent le plus l’entraide, celles qui donnent le plus, sont étonnamment aussi celles qui ont le moins. Peut-être parce qu’elles se souviennent de la valeur d’être aidé?

La vidéo  que je vous propose aujourd’hui permet de répondre à certaines questions que bon nombre de gens se posent, à savoir quelle est l’influence de l’argent -et du pouvoir qui en découle- sur les gens qui les détiennent. Ces personnes perdent-elles contact avec des valeurs essentielles comme celle du partage, de la solidarité et de la sensibilité? La réponse ici.

Pour aller plus loin sur ce thème une autre lecture intéressante, publiée cette fois-ci par le magazine « lesaffaires.com« , illustre les résultats d’une étude qui montre que « l’effet d’être en haut de l’échelle sociale déshumanise les gens, les rend moins soucieux de l’éthique, plus égoïstes, plus isolés des autres et moins enclins que les autres à la compassion ». Un exemple parlant est celui de la célèbre artiste Madonna, récemment prise en « flagrant délit » d’égoïsme si l’on s’en tient aux propos de son propre frère.

J’ai autrefois connu des étudiants qui avaient fait l’expérience de la manche afin d’observer le comportement des passants, et du stop afin de voir quel genre de voitures allaient s’arrêter et -devinez quoi?- les plus généreux n’avaient pas été forcément les plus fortunés, bien au contraire. J’ai aussi personnellement constaté- pour avoir côtoyé des personnes concernées-  qu’il est vrai que l’argent peut rendre les gens égoïstes au point d’organiser des arrangements financiers nuisant à l’économie de leur pays, et méfiants vis-à-vis des autres au point d’aller jusqu’à l’isolement et la paranoïa.

Certains riches, que l’on définit comme étant des « parvenus »,  ont atteint leurs objectifs par des moyens détournés et gravi les échelons de la société avec pour seul but de faire partie des nantis: ils le montrent en général de façon provocatrice par des critiques, des leçons, des étalages de richesses et de largesses et par une attitude condescendante qui les rend, aux yeux de tous, haïssables.

De nombreuses personnes fortunées peuvent se cacher aux yeux des mortels qui ne font pas partie du mêmes milieux qu’elles, de crainte que ceux-ci n’en veuillent qu’à leurs biens. Ils préfèrent alors, paradoxalement, s’entourer d’autres riches qui, eux, n’en veulent manifestement qu’à leurs biens.

Certaines personnes « de la haute » vont faire des dons à des associations ou des fondations caritatives, avec parfois des intentions plus égoïstes qu’altruistes (obtenir des allègements fiscaux ou se donner une bonne image vis-à-vis des autres par exemple). Je préfère celles qui donnent de leur temps et de leur énergie à une cause humanitaire, car je ressens plus de sincérité dans la démarche de « don » de soi que dans celle de don matériel. On retrouve, dans cette catégorie, des personnalités qui me touchent par leur humanité comme George Clooney pour son engagement envers le Soudan, Leonardo Di Caprio pour sa participation à différentes œuvres humanitaires, la défunte Diana Spencer pour les nombreuses actions qui ont fait d’elle une figure emblématique de la charité.

L’amour n’est rien si nul ne le partage, si votre cœur ne lui donne des mains.

Alors qu’ils sont censés être rassurés, grâce à leur fortune, sur leur valeur, les riches peuvent finalement manquer encore plus de confiance en eux car en s’isolant des autres ils ne pourront jamais savoir qu’ils peuvent être appréciés, estimés, admirés et aimés juste pour eux-mêmes.

En limitant leurs fréquentations aux gens de même milieu, en ne côtoyant que d’autres riches étant dans la même condition ils finissent par ne tisser, finalement, que des relations basées uniquement sur … les intérêts financiers de chacun. En effet, dans ce type de relation, des notions comme la confiance, le respect de la personne en tant que telle, la reconnaissance de la valeur d’un individu pour ce qui il est n’ont souvent pas leur place.

Ce qui est vraiment triste, c’est de constater que  ce type de relations cesse généralement d’exister lors d’un revers financier de l’un des protagonistes, qui voit s’éloigner de lui ceux qu’il croyait être des amis, des partenaires de travail ou de vie. Il se rend compte alors du caractère mercantile des liens que ces personnes entretenaient avec lui (et vice-versa), de comment dans ces milieux les uns se servent en général des autres sans autre forme d’intérêt ou d’attache, manifestant ainsi l’égoïsme typique des personnes qui, grâce à leur fortune, pensent se suffire à elles-mêmes et ne rien devoir à personne.

Ainsi on assiste à des mariages basés sur les intérêts financiers communs et le « life style », la beauté physique, avant que sur des notions comme l’amour, l’attachement, le don de soi, le soutien mutuel en toute circonstance, l’assurance qui nait de la conscience de se savoir admirés et aimés pour ce que l’on est et non pour ce que l’on a ou représente, l’envie d’être simplement bien ensemble. Ces unions, qu’on pourrait considérer comme des partenariats plus que comme des liens affectifs, font souvent état d’indifférence entre les époux et même d’infidélités plus ou moins acceptées. N’étant pas fondées sur de bases affectives elles ne durent généralement pas et se soldent par des véritables guerres légales où chacun tente, bien que n’étant pas dans le besoin, de récupérer le plus ou de laisser le moins d’argent possible à l’autre.

Mais pourquoi ces mariages d’intérêt cessent d’exister alors que les deux partenaires semblaient y trouver leur intérêt?  Plusieurs explications sont possibles: la prise de conscience de l’un des deux époux, à un moment donné, du fait que la vie est « autre chose » et que les sentiments content finalement plus que le reste ou le besoin -typique- de ce type de partenaires d’en avoir toujours plus qui les porte à repérer, dans les beaux milieux, de possibles « partenariats » plus profitables que les précédents. Dans ce cas, le lien affectif n’étant pas à la base de la relation, ces couples cassent leur accord presque sans état d’âme afin d’aller signer un nouveau « contrat » ailleurs.

Je reste malgré tout persuadée du fait que, quelque part, des personnes aisées ayant des valeurs existent. Ce sont notamment des individus qui ne sont pas nés dans l’opulence mais ont dû travailler dur pour construire eux-mêmes leur fortune; une fois leur objectif atteint, il est probable que certains d’entre eux ne se soient pas transformés en parvenus mais aient, au contraire, gardé vives dans leur esprit des valeurs telles que l’entraide, l’empathie, l’amitié, l’amour… Bref ce qui, dans une vie harmonieuse, devrait naturellement avoir la priorité.

« Beaucoup de gens veulent faire un tour avec vous en limousine,

mais ce que vous voulez vraiment, c’est quelqu’un qui prendra le bus avec vous

quand la limousine tombera en panne »

Oprah Winfrey

Que penser de tout ça? Qu’être riche apporte un bonheur éphémère, qu’être pauvres rassure au moins l’humain sur le fait d’être aimé pour sa personne? Que ce ne sont pas les pauvres à être les plus à plaindre? Faut-il se libérer de la chaîne de la tentation matérielle? Ceux qui l’ont fait sont-il plus sereins? Retrouve-t-on l’essentiel quand on ne lutte plus contre la crainte de manquer de quelque chose? Le problème nait finalement de l’argent ou des personnes qui se laissent envahir et dominer par sa possession?

Le débat est ouvert, dites-nous vos impressions!

Vous avez aimé cet article? Soyez généreux: partagez-le!

Retrouvez ici tous mes articles relatifs au développement personnel

Publicités

7 Réponses

  1. Bon article! C’est vraie que lorsqu’une période de prospérité économique, les dirigeants des grandes entreprises exigeant que les gouvernements n’ont aucun rôle à jouer dans l’économie, sauf que garder les taxes au plus bas que possible…

    ….mais durant une période de compression économique, ces mêmes acteurs n’hésite jamais à faire la manche auprès les gouvernements afin d’empocher le bien-être sociales dont ils sont les critiques le plus acharnés.

    J Vancouver

    • Bonjour,

      Je suis contente que mon article vous ait plus. Votre remarque est très juste: plus les riches ont l’argent plus ils en veulent, on dirait que ça ne leur suffit jamais! Ils semblent ne reculer devant rien, mettant de côté même leur dignité. Et pourtant ils sont à l’abri du besoin…. Pour des personnes « lambda » ce genre de comportement est vraiment incompréhensible.

  2. Bonjour,

    Je viens de France excellent article !

    Pourriez vous me donner le lien video ?

    Merci

  3. […] extérieurs nous influencer et contrôler notre état émotionnel. Cela explique pourquoi certaines personnes qui semblent avoir tout réussi sont insatisfaites alors que d’autres, qui semblent défavorisées, paraissent joyeuses et […]

  4. Cet article m’a aider beaucoup pour ma rédaction merci , cet
    te article était de qualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :