• Blog Stats

    • 266 564 hits
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 1 250 autres abonnés

  • Mieux Notés

  • Catégories

  • Page Facebook

  • Profil LinkedIn

  • Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Lancement d’une certification des restaurants « italiens » à l’étranger

Les restaurants italiens à l’étranger recevront bientôt une certification de leur authenticité.

 

En tant qu’italienne, je n’ai jamais eu de difficulté à reconnaître les vrais restaurants italiens ici en France et dans le monde. Je n’en fréquente pas souvent –car je maîtrise la cuisine italienne et je préfère préparer moi-même les plats de mon pays- mais il m’arrive de manger italien à l’extérieur quand j’ai envie d’une bonne pizza, le four domestique n’étant pas assez puissant pour sa cuisson.

Je suis née en Italie et j’y ai vécu pendant 20 ans : la cuisine italienne et ses produits n’ont pas de secrets pour moi. Ainsi je reconnais presque les yeux fermés un restaurant italien authentique, et j’ai toujours recommandé à mes amis étrangers de prêter attentions à certains indices avant de s’attabler: une enseigne et/ou un menu écrits en français ou en mauvais italien sont d’excellents indicateurs d’usurpation d’appellation. Des noms de produits estropiés, des ingrédients insolites dans des recettes soi-disant italiennes (ananas, frites, fromages français etc. sur une pizza) confirment qu’il s’agit d’un « faux » italien. Cependant, à moins de maîtriser parfaitement la langue italienne et de connaître toutes les spécialités et produits de la péninsule, les étrangers peuvent tomber dans le piège.

Little Italy corriere della sera @commons

Little Italy corriere della sera @commons

Forte de ce constat, l’entreprise italienne Asacert certifiera donc dorénavant les restaurants qui se définissent «Italiens» à l’étranger et en Italie, en attribuant une marque de référence aux entreprises de restauration qui, à travers le monde, utilisent « l’italianité » de manière légitime, par l’emploi de produits et de techniques véritablement italiens. Cette certification permettra aux clients des restaurants de distinguer les italiens authentiques de ceux qui ne méritent pas cette appellation et qui, en tirant parti de l’excellente réputation de la gastronomie italienne dans le monde entier, nuisent non seulement aux clients, mais également à l’Italie.

Dans le cadre de ce projet Fabrizio Capaccioli, président d’Asacert, a développé un partenariat avec Poste Italiane (les Postes Italiennes), qui viendront soutenir la logistique des exercices s’approvisionnant uniquement en matières premières italiennes, tandis qu’une société spécialisée en technologie développera une application qui permettra de localiser «les vrais  restaurants italiens » dans le monde.

Serafina Loggia est l’auteur de cet article, vous êtes libres d’utiliser tout ou partie de son contenu, à condition d’en citer la source.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :