• Blog Stats

    • 273 956 hits
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 1 252 autres abonnés

  • Mieux Notés

  • Catégories

  • Page Facebook

  • Profil LinkedIn

  • Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

EATALY: le temple de la food Italienne débarque enfin à Paris

Le géant Italien de la nourriture, qui compte déjà des magasins dans les villes les plus emblématiques du monde, ouvre bientôt ses portes à Paris.

 

2019_03_March_Eataly_PastaWeekCampaign_11

source: eataly.com

Restaurants, épiceries, bar qui flairent bon l’Italie

Eataly n’est pas juste un supermarché spécialisé en gastronomie Italienne, ni simplement un restaurant-bar-lounge. Eataly a autant de succès parce que c’est tout cela à la fois.

D’une surface gigantesque (4000m2), ce temple de la food italienne ouvrira ses portes dans le Marais courant avril 2019 et permettra aux visiteurs gourmands de régaler leurs papilles dans sept spots différents. Ils pourront également choisir de bonnes bouteilles dans une cave qui compte pas moins de 800 références de vins italien. Afin de peaufiner leurs talents culinaires chez eux, les amateurs de spécialités italiennes « home made » pourront faire leurs courses dans les rayons d’une épicerie haut de gamme de 2500 m2 et réaliser ainsi d’eux-mêmes de vraies recettes italiennes.

Mais ce n’est pas tout, car Eataly Paris sera ouvert 7/7, jusqu’à minuit. Vous salivez déjà, n’est-ce pas?

La Sicile à Paris ce 15 avril!

Cette nouvelle va plaire aux amoureux de la Sicile qui peuvent se déplacer à Paris le 15 avril: la Sicile s’invite chez nous!
Ci-dessous le communiqué:
« Dopo il grande successo a Londra e a Berlino, il tour europeo Sicilian Mood 2018 fa tappa a Parigi, il prossimo 15 aprile, presso La Bellevilloise.
In programma musica live, dj set, performance video e altro.
Sicilian Mood – Music, style and culture from the island è un progetto di marketing culturale ideato dal regista e produttore di cinema e teatro Luca Vullo.
Utilizzando il linguaggio universale dell’arte e della musica, l’evento si propone di valorizzare nel resto del mondo i talenti siciliani e la cultura di una delle isole più belle ed interessanti al mondo ».

Sicilian Mood Paris
Toutes les infos ici.

Comment faire ses premiers pas dans le monde des affaires italien ?

Tout le monde parle de la crise en Italie, des problèmes du Gouvernement, de son économie défaillante, mais saviez-vous que L’Italie est parmi les pays les mieux classés dans le monde en termes de développement et de produit intérieur brut et l’un des plus importants marchés mondiaux? Que réussir en affaires en Italie est tout à fait possible si on sait « rentrer » dans la culture, par moments surprenante de contradictions, de ce pays?

Peu convaincus? Voici un article très bien fait qui remet les choses dans la juste perspective!

« faire ses premiers pas dans le monde des affaires italien » : http://www.economiematin.fr/les-experts/item/4013-business-italie-marche-economie-travail/?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2013-03-13

Succès pour la présentation de ma nouvelle et séance de dédicaces au salon du livre de Roubaix

Alors que la rédaction de ma prochaine nouvelle et de mon livre sur le thème de la cuisine traditionnelle sicilienne sont en cours je publie cet article, fière de la présentation de « ça peut vous arriver! », ma nouvelle qui fait partie du recueil « Célibataire… mais je me soigne! »

Couv Livre Célibataire... mais je me soigne!

dans le cadre de la manifestation « Ceci n’est pas un salon du livre » organisée par la Ville de Roubaix et son office du tourisme le samedi 23 mars 2013.

web-Livre-expo

flyers-expo-livres

Ci-dessous le lien vers le programme de la manifestation qui contient les lieux des diverses présentations:

http://www.ville-roubaix.fr/fileadmin/user_upload/3.LOISIRS/3.Culture_patrimoine/pdf/Programme-Signet-Roubaix2013.pdf

Ca a été une joie de vous rencontrer et de vous présenter ma nouvelle à l’atelier Collection Maison de la designer Arielle D.

DSCF0828 DSCF0829

DSCF0830

DSCF0831

Ma 1ère publication en 2003

Ma 1ère publication en 2003

DSCF0848

Avec Nicolas D. Dessinateur et auteur de BD

 

Avec Arielle D., maîtresse des lieux

Avec Arielle D., maîtresse des lieux

 

DSCF0836

DSCF0834

Les créations photo de Dominique Rogliano

Les créations photo de Dominique Rogliano

Par ailleurs je ne puis que vous inviter à découvrir les univers design d’Arielle, ainsi que ses créations innovantes, en consultant les sites Internet:

www.collectionmaison.net, www.voilagesdesign.fr et  www.audioacousticart.com (qui présente ses célèbres panneaux acoustiques que j’adore!!)

Actualités Italiennes: le Pape vient de quitter le Vatican

C’est décidément une période de bouleversements dans la péninsule: depuis quelques semaines les italiens passent de surprise en surprise.

Après avoir annoncé récemment sa démission, le Pape Benoit XVI vient de quitter en hélicoptère le Vatican pour rejoindre Castel Gandolfo, la résidence de vacances papale. Il y passera deux mois, suite auxquels il s’installera dans un ancien couvent du Vatican. Sur la place Saint Pierre une foule de fidèles a salué son départ à grand renfort de larmes et d’applaudissements.

Avant de partir Joseph Ratzinger a salué et remercié les présents, avant d’ajouter qu’à partir de ce soir il ne sera plus « qu’un simple pèlerin qui entame la dernière étape de son pèlerinage sur cette terre ».

Dans son discours aux Cardinaux de ce matin, le Pape démissionnaire s’exprimait ainsi: « Il y a parmi vous le futur Pape, auquel je promets respect et obédience », « je serai près de vous par la prière », « au cours de ces huit dernières années il y a eu, certes, quelques nuages dans le ciel du Vatican mais l’Église est toujours vivante ».

Mais qui sera donc aux commandes ce soir au Vatican? Qui va guider l’Église catholique en attendant le nouveau Pape? Ce sera vraisemblablement au tour des deux ex secrétaires d’État de gérer « les affaires » d’ici l’élection du nouveau Pape.

« Merci pour votre amour et soutien. puissiez-vous expérimenter toujours la joie de mettre Christ au centre de votre vie » est le contenu du dernier Tweet de Pontifex, le compte du Pape sur Twitter, en « stand-by » depuis ce soir.

Elections législatives en Italie : un pays ingouvernable?

Ça y est, le jour des élections législatives, que les italiens en Italie et dans le monde attendaient comme on attend le Messie, est arrivé mais n’a pas donné les résultats escomptés. Car si ces élections ont permis aux italiens de se « débarrasser » de certaines figures ayant été inutiles, voir néfastes pour la gestion du pays et jugées désormais « persona non grata »  le paysage politique qui s’affiche aujourd’hui sous nos yeux est celui d’une Italie déchirée.

Si la coalition de gauche italienne a, en effet, remporté la victoire à la Chambre des députés, il n’en est pas moins vrai qu’elle n’a pas obtenu la majorité au Sénat, resté sans majorité, condition sine qua non pour la formation d’un Gouvernement stable et opérationnel. Le résultat est que la troisième économie de la zone euro paraît ingouvernable en l’état actuel des choses, et que cette instabilité politique promet au moins plusieurs semaines de volatilité, et complique l’action de la BCE.

Les responsables politiques semblent être d’accord sur le principe d’éviter un nouveau scrutin.

La première réunion des deux nouvelles assemblées est prévue le 15 mars, date à laquelle elles mettront en place les élections de leurs présidents et la négociation de la formation du nouveau gouvernement; le rôle de Giorgio Napolitano, Président de la République, dont le mandat arrive à terme en avril, semble déterminant dans ce processus.

Ce qui est sûr est que le parti M5S (Mouvement 5 Étoiles) crée par l’ex comique Beppe Grillo, devenu homme politique, a crée un bouleversement dans le panorama politique italien tel que nous le connaissions depuis de nombreuses années, en remportant 25.5% des voix et 110 sièges, ce qui fait de lui le grand gagnant du scrutin. Catalyseur du malaise social dans un pays en récession, Beppe Grillo a joué les troublions et séduit les italiens, la crise aidant, avec un programme jugé « populiste » par ses adversaires: arrêt du financement public des partis politiques, réduction du nombre d’élus, référendum sur l’Euro et revenu minimum « de citoyenneté » de 1.000 € par mois pendant 3 ans pour les personnes aux faibles revenus. Sillonnant l’Italie à bord d’un camping-car, Beppe Grillo a été le seul à avoir fait une vraie campagne de terrain; cet homme de 64 ans qui serait à la tête du premier parti du pays (déjà premier en Sicile depuis octobre dernier) malgré des débuts peu prometteurs, que les italiens adorent ou détestent est,  en Italie une sorte de Coluche hurlant sa colère devant des foules d’italiens -de plus en plus jeunes- aussi indignés que lui. Son slogan  « Ni gauche, ni droite: contre la caste politique » a séduit la population excédée.

Aussi inoubliable qu’originale son initiative de créer, le 8 septembre 2007, le « Vaffanculo Day »: une journée lors de laquelle tous les politiques italiens, toute orientation confondue, ont été invités à aller « se faire f…« . Bien que nombre d’italiens reconnaissent que les propos de M. Grillo sont agressifs voire vulgaires, tout le monde s’accorde sur ses prises de position en matière d’écologie, de transparence, de lutte contre la corruption, le rejet de l’austérité et des localisations.

Silvio Berlusconi, qui avait quitté la scène en 2011 en laissant derrière lui une Italie financièrement asphyxiée a -contre toute attente- réussi une remontée spectaculaire grâce à ses promesses de baisse des impôts et de remboursement de l’IMU, une taxe foncière impopulaire rétablie par Monti. Son retour est sans doute du au fait qu’il a du être perçu par une partie des Italiens de droite comme le seul leader encore disponible, dans la mesure où Mario Monti, qui aurait pu assumer ce rôle, n’a pas donné satisfaction, en attaquant durement Berlusconi au début de sa campagne et en s’alliant avec des personnalités d’orientation centriste. Les Italiens de droite qui ont voté « Il Berlusca » l’ont sans doute fait pas défaut, car ils n’ont pas dû se reconnaître en Monti.

Une fois digérée cette nouvelle situation il est temps, pour certains, de s’organiser: ainsi Pier Luigi Bersani, chef du Parti Démocrate (centre-gauche) qui se dit affaibli par les résultats des élections, vient de se faire peu élégamment rejeter après avoir tenté des avances vers le M5S, des « propositions indécentes » selon Beppe Grillo, qui déclare sur son blog que « Le M5S n’accordera aucun vote de confiance au PD  ni à personne d’autre. Il votera en faveur des lois qui reflètent son programme », conformément à son principe de n’accorder sa confiance à aucun gouvernement formé par les partis politiques traditionnels. La réponse du dirigeant du PD s’est limitée à inviter l’ancien humoriste à se rendre dans la nouvelle assemblée pour « assumer ses responsabilités ».

Dans tous les cas une coalition Bersani-Monti-Berlusconi parait utopique car ce ne serait pas une alliance durable. Une nouvelle élection dans quelques mois donnerait lieu au développement annoncé de la ligne défendue par le Mouvement 5 Étoiles « tous pareils, tous pourris »  qui provoquerait à coup sûr un raz-de-marée profitable à M. Grillo.

On voit bien, dans ces résultats, deux Italies en opposition : celle de la caste (comme les Italiens appellent leur classe politique) avec tous les privilèges alloués aux députés, aux sénateurs, mais aussi aux conseillers de régions, de provinces, aux maires, aux membres nommés par les partis politiques des conseils d’administration des sociétés nationalisées ou des société communales, etc. Et il y a l’autre Italie: celle des gens qui souffrent, qui ont des salaires et des retraites très faibles. C’est un peu la faute des Italiens eux-mêmes qui ont tardé à se rendre compte à quel point le système était pervers et lui ont accordé toute leur confiance en misant sur les mauvaises personnes. Leur déception n’en est que plus grande.

Le taux de participation des italiens à ces élections était correct: environ 75% d’électeurs qui ont affirmé, en votant « tous pourris » les électeurs italiens ont rejeté l’ensemble des partis, de gauche comme de droite, en affirmant après plusieurs plans de rigueur ayant plongé le pays dans la récession économique, leur désaccord avec la politique économique d’inspiration allemande, imposée par les marchés. Et à propos de marchés, celui de la dette est sombre. Les taux d’emprunt italiens augmenteraient fortement: le taux à 10 ans était au plus haut depuis novembre dernier, suivi par les taux espagnols.

 

Dans ce climat d’incertitude la Bourse de Milan a chuté de presque 5 %, les marchés étant inquiets par l’incertitude italienne. La Commission Européenne, quant à elle, ne se considère pas inquiète que l’Italie puisse ne pas honorer ses engagements et reconnaît avoir « entendu le message d’inquiétude » des Italiens.

Cet article a été rédigé par Serafina LOGGIA pour Aeditalia. Si vous souhaitez le partager, merci d’en citer la source.

On-line La presse Italienne: les plus grands quotidiens – I più grandi quotidiani italiani on-line

Chers lecteurs,

Vous sentez que vous avez bien progressé dans l’apprentissage de l’italien, vous avez épluché les articles du blog aeditalia relatifs à la culture italienne, aux curiosités, aux lieux incontournables à visiter dans ce beau pays…

Si vous vous sentez prêts à des lectures d’un niveau plus avancé,  vous voulez en savoir plus sur la vie au quotidien des italiens et  vous vous intéressez  notamment à sa (tumultueuse) actualité je vous propose ci-dessous quelques liens de presse italienne on-line: les plus grands journaux quotidiens qui vous informent en temps réel.

Buona lettura!

http://www.repubblica.it

Repubblica.it: il quotidiano online con tutte le notizie in tempo reale.

http://www.lastampa.it

La Stampa, comme la Repubblica, est de tendance politique modérée de gauche. Il s’agit,  selon moi, d’un des journaux les plus objectifs dans le panorama de la presse d’information italienne. Bien que ce soit le journal de la ville de Turin il nourrit l’ambition de devenir de plus en plus « national » et de se mesurer aux « colosses » tels que « La Repubblica », « Il Corriere », etc.

http://www.ilmessaggero.it

Messaggero logo

A’ tendance politique modérée de droite, de même que « IL TEMPO » http://www.iltempo.it/

http://www.ilgiornale.it

il Giornale, notizie quotidiane

A’ tendance politique de droite, tout comme http://www.liberoquotidiano.it/index.html

Un peu plus réactionnaire: http://www.ilfattoquotidiano.it/

Il Fatto Quotidiano

Qui tient à préciser ne bénéficier d’aucun financement public. A’ lire pour s’indigner.

IL SOLE 24 ORE : http://www.ilsole24ore.com/

IL RESTO DEL CARLINO : http://www.ilrestodelcarlino.it

IL CORRIERE : http://www.corriere.it

A’ Lire aussi, en Français:

Focus In: Société, Politique, Culture Italiennes vues d’ailleurs

Radici: revue d’actualité, culture et langue Italiennes

Revue de Presse Italienne (en Français) au quotidien!

La Voce degli Italiani in Francia – La revue des Italiens en France

 

La mode Italienne, l’Italian Style : Nouvelles ouvertures en France

Que les français raffolent de mode italienne n’est pas une nouveauté, preuve en est le nombre de boutiques aux enseignes italiennes qui peuplent les plus prestigieuses rues de la capitale française. Il n’y a pas de mal, quelquefois, à mettre de côté son côté patriotique pour se faire plaisir! Pour ce faire, je vous présente les toutes dernières nouveautés transalpines fraîchement débarquées à Paris.

Lorena Antoniazzi, firme italienne de bonneterie et tricot féminin de luxe, vient d’annoncer l’ouverture de son prochain magasin à Paris. La nouvelle vitrine, située au 10, rue de Castiglione, au coeur de la capitale française, entre la place Vendôme et les Jardins des Tuileries, ouvrira officiellement ses portes le 3 mars 2013, durant la Fashion Week de Paris. L’enseigne possède déjà un showroom à Paris. Lorena Antoniazzi est déjà présente sur le marché français avec des articles disponibles au Bon Marché ainsi que dans d’autres points de vente multimarques de prestige.

Source: http://it.fashionmag.com/news-312297-Lorena-Antoniazzi-apre-il-suo-primo-flagship-store-a-Parigi#.USTYQvJ1tug

PIQUADRO débarque à Paris

La firme italienne de maroquinerie professionnelle et pour le voyage Piquadro vient d’ouvrir sa première boutique à Paris, sur la centralissime  Rue Saint Honoré, l’une des principales rues dédiées au shopping de luxe de la capitale française, et stratégiquement positionné en face des célèbres vitrines de Colette, lieu culte des fashion victims du monde entier.

Piquadro vend ses produits dans plus de 50 Pays du monde, par le biais d’un réseau de distribution qui comprend 95 boutiques à son enseigne, dont environ la moitié en gestion directe, et 500 clients multimarque dans le monde; la marque est surtout enracinée en Italie, où elle réalise environ 73% des ventes, mais aussi en Russie, en Espagne et à  Hong Kong.

Source : http://m.it.fashionmag.com/news-311993-Piquadro-sbarca-a-Parigi

La Mode Italienne: Actualités de la Fashion Week

Du 20 au 26 février, la capitale lombarde accueille les grandes griffes du Made in Italy, qui présenteront 126 collections de prêt-à-porter féminin pour l’automne-hiver 2013/2014. Avec 71 défilés, dont 7 doubles, et 59 présentations, le marathon s’annonce intense. Le calendrier se retrouve à nouveau déployé sur six jours pleins (contre cinq lors de l’édition de septembre), la septième et dernière journée étant consacrée comme d’habitude aux tout jeunes designers soutenus par la Chambre de la Mode italienne.

C’est Gucci, parmi les grands noms, qui ouvre la danse le mercredi 20 février, suivi par Prada le jeudi 21, Versace le 22, Roberto Cavalli le 23, Dolce & Gabbana le 24 et Giorgio Armani le 25. La deuxième ligne de Versace, Versus, sort du programme optant pour d’autres formes de présentation, tandis que deux nouveaux noms font leur entrée dans le calendrier officiel: l’Italien Andrea Incontri qui défilera le premier jour (le 20) et le Chinois Wang Peiyi, qui clôturera la semaine, le 26 février.

 

Source : http://fr.fashionmag.com/news-311957-Defiles-a-Milan-sous-le-signe-de-la-polemique#.USPZ_vJ1tuh

La St Valentin, fête des amoureux…

L’origine de la St-Valentin

Depuis le IIIe siècle, le 14 février s’est transformé en fête pour les amoureux. St-Valentin , patron des amoureux, est en fait un prêtre mort martyrisé par les Romains, le 14 février 270.
À cette époque Valentin s’attira la colère de l’empereur Claude II qui venait d’abolir le mariage, car il trouvait que les hommes mariés faisaient de piètres soldats parce qu’ils ne voulaient pas abandonner leur famille.

 

Valentin encourage alors les jeunes fiancés à venir le trouver en secret pour recevoir de lui la bénédiction du mariage. Il fut arrêté et emprisonné. Pendant qu’il attend son exécution dans sa prison, Valentin se prend d’amitié pour la fille de son geôlier et lui redonne la vue. Juste avant d’être décapité, il lui offre des pages découpées en forme de CŒUR, portant le message suivant : DE LA PART DE TON VALENTIN!

Dans certains pays, la fête de la St-Valentin vient d’une croyance médiévale européenne qui dit que les oiseaux commencent à s’accoupler le 14 février.

À l’origine fête de l’ Église catholique , le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge .

Aujourd’hui, le jour de la Saint-Valentin , le 14 février , est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges, symbole de la passion.

Pour une St Valentin réussie

Pour de nombreux hommes la fête de la St Valentin est -avant tout- une fête « commerciale »… Bien que les femmes en soient également conscientes, cette journée si spéciale dans l’année est l’occasion, pour les Messieurs qui auraient oublié trop souvent, durant l’année, d’être romantiques envers leurs moitiés, de leur manifester leurs sentiments et l’attention qu’il leur portent. Lire la suite