• Blog Stats

    • 273 953 hits
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 1 252 autres abonnés

  • Mieux Notés

  • Catégories

  • Page Facebook

  • Profil LinkedIn

  • Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Les questions que les Français se posent sur la cuisine italienne. Aujourd’hui: « Faut-il mettre de l’huile dans l’eau de cuisson des pâtes? »

En tant qu’italienne résidant en France, je me retrouve assez souvent à devoir répondre à des questions relatives à la (sublime) cuisine de mon pays, et notamment au sujet des pâtes, que les Français ont appris à apprécier à leur juste valeur après avoir goûté en Italie des pâtes cuisinées « come Dio comanda »  (traduction: dans les règles de l’art). Mais revenons aux questions que j’entends le plus souvent:

Coupe-t-on les spaghetti? Faut-il mettre du gros sel ou du sel fin dans l’eau de cuisson des pâtes? Faut-il utiliser une cuillère pour enrouler les spaghetti autour de la fourchette? Ça veut dire quoi « al dente »? Pourquoi les Italiens ne mettent jamais de crème dans les pâtes à la carbonara? (?!😳)
Et bien d’autres…

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à celle-ci: Faut-il mettre de l’huile dans l’eau de cuisson des pâtes? La réponse est sans appel: NON, il n’est nullement nécessaire de mettre de l’huile dans l’eau de cuisson des pâtes, c’est même déconseillé car, si vous le faites, votre sauce n’adhérera pas à vos pâtes.

Pour que vos pâtes ne collent pas, il suffit:

1) d’acheter une bonne marque de pâtes produites en Italie
2) de mettre beaucoup d’eau dans une grande casserole
3) d’attendre l’ébullition de l’eau pour verser vos pâtes
4) de remuer souvent vos pâtes pendant la cuisson
5) de ne pas dépasser la durée de cuisson « al dente » indiquée sur l’emballage des pâtes
6) d’ajouter un verre d’eau froide à vos pâtes avant de les égoutter (cela permet de d’interrompre la cuisson)

7) d’égoutter vos pâtes, de les mélanger à la sauce de votre choix et de les servir SANS ATTENDRE.

Voilà, si vous suivez à la lettre ces instructions vous pourrez déguster des pâtes parfaitement cuites et qui ne collent pas, parole d’Italienne.

Spaghetti
Ah, et… ne faites pas comme mon petit neveu: ne noyez pas vos spaghetti sous le parmesan* râpé 😂

*avez-vous remarqué? J’ai dit « parmesan »; le gruyère, l’emmenthal et Cie ne faisant pas partie des ingrédients utilisé dans la préparation des plats italiens.
Bon appétit 🍝

Les recettes de nonna (mamie) Stella – entraînement à la compréhension orale

Nonna Stella est une sympathique et énergique mamie du Sud de l’Italie, qui chaque jour se fait une joie de régaler ses proches par sa cuisine familiale inventive et généreuse. Une vraie « mamma » comme seul en Italie du sud on en trouve! J’en avais une aussi: elle s’appelait Serafina (c’est d’elle que j’ai hérité mon prénom), elle nous a quittés l’année dernière à l’âge 95 ans. Imaginez que seulement quelques jours plus tôt elle mettait encore les mains à la pâte! Dans le vrai sens du terme, car elle aimait faire des pâtes maison.

Ses nombreux petits enfants, dont je fais partie, n’ayant pas eu l’idée de la filmer lors de ses performances, je vous propose ici les vidéos de nonna Stella, publiées par son petit-fils. Ce sera pour vous l’occasion d’apprendre en simultané la langue et les recettes italiennes familiales authentiques.

http://www.youtube.com/results?search_query=nonna+stella&oq=nonna+stella&gs_l=youtube.3..0.5810.8184.0.8366.12.7.0.5.5.0.104.664.5j2.7.0…0.0…1ac.1.LqxpYt4ez60

le Minestrone

Plat complet typiquement italien, à la fois traditionnel et moderne, le Minestrone permet toutes les fantaisies car on peut y mettre à peu près ce que l’on veut.. il évolue avec les goûts, les modes et, surtout, les saisons!

Le Minestrone (de l’italien minestra, « soupe ») est une soupe épaisse à base de légumes et souvent accompagnée de petites pâtes ou de riz. La recette la plus traditionnelle comporte généralement des haricots blancs, des oignons, des carottes, des tomates et du céleri.

Je vous présente ici la variante aux artichauts

Ingrédients pour 6 convives:

500 gr de tomates cerises en grappe

12 petits coeurs d’artichauts cuits

250 gr d’épinards

3 pommes de terre

2 oignons

2 gousses d’ail

100 gr de copeaux de Parmesan

100 gr de pancetta (ou, à défaut, de petits lardons)

200 gr de pâtes (courtes, genre « ditaloni »)

huile d’olive extra-vierge

romarin frais,

sel, poivre

Préparation  :

Ebouillantez et pelez les tomates; tranchez les coeurs d’artichauts en lamelles, rincez les épinards. Epluchez et émincez les oignons et les gousses d’ail; épluchez et coupez en petits morceaux les pommes de terre.

Faites revenir dans l’huile la pancetta avec les oignons; ajoutez les épinards et les pommes de terre, puis le romarin, les tomates et l’ail. Couvrez d’eau et laissez cuire pendant 1 heure.

Au bout de ce temps, jetez-y les pâtes et prolongez la cuisson de 9-10 minutes (ou selon le temps de cuisson indiqué par le fabricant des pâtes).

Servez aussitôt, en arrosant chaque assiette d’un filet d’huile d’olive et en décorant de copeaux de Parmesan.

***Vous n’arrivez pas à reproduire les recettes telles que vous les avez savourées en Italie? Vous ratez systématiquement la cuisson de vos pâtes? Vous voulez surprendre vos amis avec un repas typiquement italien? Contactez-moi : http://atelierdecuisineitalienne.wordpress.com Un coach de cuisine italienne chez vous***