• Blog Stats

    • 275 559 hits
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 1 252 autres abonnés
  • Mieux Notés

  • Catégories

  • Page Facebook

  • Profil LinkedIn

  • Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Peperoni dolci ripieni di formaggi freschi – Poivrons doux farcis aux fromages frais

Questa deliziosa ricetta a base di peperoni e di formaggi freschi non é di origini italiane ma greche. Mi é stata fornita da una mia cara amica, Sophie, che ha vissuto in Grecia parecchi anni prima di far ritorno in Francia, nella sua regione d’origine (ma perché mi chiedo io…?).

Tornando alla ricetta, io l’ho « italianizzata » aggiungendoci la ricotta, formaggio italiano per eccellenza (la ricetta greca prevede solo l’uso della feta).

Per ottenere questo gustoso piatto, rapido e facilissimo da realizzare, occorrono un bel pezzo di formaggio caprino greco (Feta), una confezione di ricotta, dell’olio d’oliva extra vergine ed un bel pizzico di origano per condire. Io ho messo anche un po’ di pepe nero macinato fresco et utilizzato l’olio extra vergine d’oliva Bio e l’origano Bio prodotti dall’azienda della mia famiglia nel sud Italia.

In un piatto schiacciare, meglio se con un pilone da mortaio, la feta; aggiungere gli altri ingredienti ed amalgamare fino ad ottenere una crema. Non é necessario salare. Lasciar riposare per qualche ora al fresco.

Lavare i peperoni dolci (quelli lunghi, color verde chiaro), asciugarli e toglier loro la calotta ed i semi, lasciando intero l’involucro. Accendere il forno in posizione grill, e durante il pre-riscaldamento farcire i peperoni con la crema; disporli in una pirofila, spruzzarli o spennellarli con olio d’oliva e porli in forno fino a che siano ben dorati (di un bel colore bruno).

Servire immediatamente accompagnati da delle fette di buon pane casereccio grigliato e da un buon vino bianco fresco ed esuberante, come il Pecorino Giocheremo con i Fiori Torre dei Beati Doc.

Cette délicieuse recette de poivrons farcis aux fromages frais n’est pas d’origines italiennes mais grecques. Elle m’a été fournie par une chère amie, Sophie, qui a vécu en Grèce durant plusieurs années avant de revenir en France, dans sa région natale (je me demande pourquoi…?) Lire la suite

« Crespelle » Ricotta e Pomodoro

Les « Crespelle »  italiennes ne sont ni plus, ni moins que des crêpes; cette recette aux saveurs méditerranéennes (tomate et ricotta) est si facile et si légère que vous ne pourrez plus vous en passer!

Crespelle ricotta e pomodoro

Ingrédients pour 4 à 6 gourmands

500 g de pâte à crêpes

200 g de fromage « ricotta »

2 échalotes

2 gousses d’ail

6 branches de basilic

1 càs d’huile d’olive

1 petite boîte de tomates concassées

Sel, poivre

Préparation

Pendant que la pâte à crêpes  repose, émiettez grossièrement la ricotta que vous réserverez.

Nettoyez et hachez les échalotes et l’ail. Rincez, séchez et ciselez le basilic.

Chauffez un filet d’huile d’olive dans une poêle. Faites-y revenir les échalotes et l’ail pendant 10 min., ajoutez les tomates concassées et cuisez pendant 15 min environ en écrasant les tomates avec une fourchette.

Retirez la sauce du feu et ajoutez-y le basilic. Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre du moulin.

Préparez les crêpes et réservez-les; sur chacune répartissez les cubes de ricotta et recouvrez-les de tomates. Roulez et déposez les crêpes dans un plat que vous garderez  au chaud jusqu’au moment de servir.

Rochers de ricotta à la noix de coco

Dessert simple à réaliser, frais et léger….  à grignoter entre deux ou pour conclure en beauté un repas copieux.

Ingrédients :

Noix de Coco râpé: 250g

Fromage italien Ricotta: 250g

Sucre: 125g

Cacao amer: 50g

Amandes et noisettes

Exécution :

Verser dans un grand récipient la noix de coco râpée en en réservant 4 cuillers à table (pour la couverture). Ajouter la ricotta et le sucre et mélanger jusqu’à l’obtention d’une crème. Avec la pâte obtenue (qu’on peut épaissir d’un tout petit peu de farine si besoin) créer des petites boules de la taille d’un ferrero rocher … insérer au coeur (facultatif)  une amande ou une noisette en pressant bien le tout.

Enfin, rouler la moitié des petites boules dans le coco resté et l’autre moitié dans le cacao amer en faisant en sorte que la surface soit recouverte de manière homogène.

Conserver au frigidaire et servir fraîches.

Déguster avec ceux qu’on aime !!!

***Vous n’arrivez pas à reproduire les recettes telles que vous les avez savourées en Italie? Vous ratez systématiquement la cuisson de vos pâtes? Vous voulez surprendre vos amis avec un repas typiquement italien? Contactez-moi : http://atelierdecuisineitalienne.wordpress.com Un coach de cuisine italienne chez vous***

Histoire des « Cannoli Siciliani »

Comme leur « cousine » – la cassata siciliana –  les cannoli siciliani datent probablement du temps de la domination arabe en Sicile; ils sont traditionnellement préparés lors des festivités en période de Carnaval (quoique de nos jours on peut le déguster toute l’année).

Il s’agit d’une gaufrette roulée cuite en un bain de friture, puis fourrée avec une préparation à base de fromage ricotta sucré, fruits confits et gouttes de chocolat. Ces  pâtisseries devraient être mangées aussitôt préparées, aussi l’élément essentiel -la crème- doit être insérée dans les coquilles juste avant la mise en vente des gâteaux, afin d’éviter la formation d’humidité et la conséquente perte de croquant du biscuit; c’est précisément ce contraste entre la douceur du remplissage crémeux et le parfum de la coquille qui les rend  si délicieuses.

Nommé « cannolo » pour sa forme  -semblable à la pipe-  ce plaisir à déguster durant le Carnevale (Carnaval), fut rapidement diffusé à travers toute  l’Italie, et gagna sa bonne place dans presque chaque magasin de pâtisseries.

Pour le préparer, on roule la pâte  -minutieusement assaisonnée et coupée en un rond-  autour d’un cylindre métallique, et on le plonge ensuite dans un bain de friture jusqu’à son brunissement.

Une fois refroidis, ces biscuits en forme de tube sont farcis avec un mélange de ricotta sucré, enrichi de fruits confits et de petits morceaux de chocolat. Dans la version classique la pâte est composée de farine, sucre, blanc d’oeuf, cacao amer, café en poudre, Marsala, cognac, sel ainsi que d’une petite quantité de saindoux; le potiron confit et l’orange sont incorporés lors du  remplissage.

Les origines des cannoli, aussi appelés « chapeaux turcs », remontent à l’époque des Sarrazins ou encore à celle pré-chretienne; la forme semblable à un tube pourrait avoir été inspirée par les stèles et les menhirs Druides et symbolise la fertilité.